Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

Cèdre de Chypre

Cèdre de Chypre

Cedres_Chypre-remi-jouan-cc-by-sa-3.0.jpgSeule espèce forestière endémique de l'ïle, les cèdres de Chypre sont considérés comme une variété de cèdre du Liban. Ils se déploient encore majestueusement sur les cîmes protégées de certains parcs naturels de l'île, à partir de 1500 m. Ils peuvent notamment être admirés au cœur du magnifique parc des monts Troodos. De nombreuses espèces de champignons, vivent en symbiose avec les racines des Cèdres, comme par exemple, le Pied Bleu (Lepista nuda) ou encore le Cortinaire des Cèdres (cortinarius cedretorum) ; le premier est comestible (et délicieux), le deuxième est toxique. Utilisé en menuiserie, ébenisterie, ou encore en parfumerie, les cèdres ont de multiples déclinaisons au Maroc ou au Liban. A Chypre, leur rareté les a probablement protégé d'une surexploitation.
Cédrus brevifolia (Pinacées)
Cyprus cedar (en),
Arbre de taille moyenne (jusqu'à 20 m). Branches courtes horizontalement, et couronne en forme de parapluie sur les spécimens les plus anciens. Aiguilles vertes foncées, bleutées (12 mm de long). Feuillage persistant. Cônes femelles, ronds et à la verticale des branches. Cônes mâles longs et minces.
Photo/

extrait du blog : http://floratrek.hautetfort.com/archive/2010/01/17/cedre-de-chypre.html

Share this post!

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire