Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

Les Kalikantzaroi




       Les Kalikantzaroi sont petits démons ou lutins qui viennent sur la terre pendant douze jours à compter de Noël jusqu’à l’Épiphanie. Ils ne sont pas censés commettre un quelconque grave dommage à l'humanité autre que la réalisation des blagues coquines. Les crimes qu'ils commettent sont généralement assez mineurs comme chevaucher sur le dos d’une personne, ou éteindre les feux.
       L'histoire la plus répandue des Kalikatzaroi est l '«Histoire de l'Arbre de la Vie." L'arbre de la vie est considéré comme la base du monde, «La fondation sur laquelle le monde est construit " si l'arbre est abattu ce sera la fin du monde. On peut rencontrer des Kalikatzaroi pendant toute l'année occupés à essayer de couper l'arbre de la vie pour l’abattre et mettre fin au monde. Lorsque les Kalikatzaroi ont presque réussi dans leur besogne et que le monde n’est soutenu que par une brindille, Noël arrive. Les Kalikatzaroi descendent alors à terre et s’enfuient en courant pour provoquer leur méfait.


       Les Kalikatzaroi arrivent avec leur chef Koutsavli qui monte sur un cheval boiteux la veille de Noël. Lorsque les Kalikatzaroi voient le prêtre qui commence la bénédiction des eaux de l’Épiphanie leur méfait arrive à son terme alors ils courent vers les profondeurs de la terre dans un mouvement de panique. De retour dans les profondeurs de la terre, ils ont la mauvaise surprise de constater que l'arbre de vie s'est revivifié. Les Kalikatzaroi alors recommencer leur besogne d'abattre l'arbre une fois de plus, et la même chose leur arrive année après année…
          Dans le passé, Kalikatzaroi ont été utilisés principalement comme un conte de fées pour effrayer les petits enfants. Bien qu'ils aient été censés commettre des farces telles que mettre la pagaye dans une maison quelques-unes de leurs farces ne sont pas toujours mauvaises. A Chypre des "loukoumades" (un genre de beignets grecs épicé avec un clou de girofle et de la cannelle dans un sirop de miel) seraient jetés dans les maisons uniquement pour être attrapés par les enfants.


Vous pouvez toujours tester cette recette :

Ingrédients :

250 g de farine
1 sachet de levure sèche de boulanger
1 c. à. S. de miel
2 verres d’eau

Huile pour la friture

Nappage avec du miel et des graines de sésame grillées

Mélanger la farine et la levure, ajouter peu à peu l’eau tiède jusqu’à obtention d’une pâte épaisse (texture d’une mayonnaise épaisse). Faire lever la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume. Pour faciliter cette étape, vous pouvez placer le saladier de pâte dans votre four allumé au plus bas (45/50°).
Lorsque la pâte est prête, faire chauffer l’huile de friture dans une sauteuse assez profonde. Verser de petites quantités de pâtes à l’aide d’une petite cuillère dans l’huile très chaude, laisser dorer d’un côté puis retourner les beignets. Les égoutter sur du papier absorbant puis les tremper dans le miel légèrement chauffé (pour qu’il soit plus fluide, avant de les recouvrir de sésame grillé préalablement à la poêle.

ou celle-ci :





Ingrédients 

500g de farine
1 sachet de levure
eau
Une pincée de sel
huile (pour la friture)
Sirop
350g de miel
300g de sucre
220g d’eau
cannelle

Préparation 
Mélangez la farine et le sel. Y faire un puits et mettre au centre la levure délayée dans un peu d’eau tiède.
Mélangez et rajoutez de l’eau si besoin pour obtenir une pâte épaisse.
Battez longuement cette pâte au fouet. Laissez-la reposer dans un endroit chaud. (La pâte va doubler de volume et faire des bulles).
Faites chauffer de l’huile dans une poêle et formez des boules de pâtes en utilisant 2 cuillères mouillées.
Une fois cuits et dorés, sortez les loukoumades de l’huile et déposez-les sur du papier absorbant.
Préparez le sirop en mélangeant les ingrédients à feu doux pendant environ 5 minutes.
Servez les loukoumades chauds avec le sirop et saupoudrez de cannelle.
Read More!

Chants de Noël à Chypre


Read More!

Invasion Barbare vs Chypre Palatin




J'ai trouvé cela sur un forum où l'on met en compétition deux parfums qui s'appellent...  
Chypre Palatin                       et                Invasion Barbare  



et vous que choisiriez-vous ? 

  1. Chypre Palatin par MDCI Parfums est une fragrance fruitée Chypre pour les femmes et les hommes. Il s'agit d'un nouveau parfum. Chypre Palatin a été lancé en 2012. Le nez derrière ce parfum est Bertrand Duchaufour. Les notes de tête sont la lavande, le labdanum, lajacinthe, le galbanum, la sauge, la clémentine et des aldéhydes; les notes moyennes sont l'iris, le jasmin, le gardénia, la rose et la prune, les notes de fond sont le styrax, le benjoin, le baume de Tolu, la vanille, le castoréum, le cuir, le costus, la mousse de chêne et l'immortelle 
  2. Invasion Barbare  par MDCI Parfums Notes de Pamplemousse, bergamote, feuilles de violette, le thym blanc, cardamome, lavande, gingembre, bois de cèdre, de vanille et de musc

Hm !
Ils sont pourtant du même parfumeur...
(Parfums MDCI (Marchal Design & Créations Indépendantes) 
Si tous les conflits étaient étaient si simples et agréables...
Read More!

CHYPRE aux Editions L'Harmattan


CHYPRE GÉOPOLITIQUE ET MINORITÉS
Nicolas Kazarian
GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE EUROPE MÉDITERRANÉE Chypre
La position de carrefour de Chypre confirme jusqu'à aujourd'hui sa mosaïque ethnique et religieuse. Latins, Arméniens, Maronites, Roms, voire Juifs, Russes et tant d'autres, participent au destin multiculturel de l'île. La dimension territoriale des deux principaux projets nationalistes chypriotes, grec et turc, est aussi à prendre en compte. La géopolitique à Chypre tient une place déterminante dans la constitution de ses communautés minoritaires, anciennes comme nouvelles. 
ISBN : 978-2-336-00379-5
304 pages •  31 € 29,45 €  • novembre 2012
DU PAGANISME AU CHRISTIANISME
L'exemple de Chypre
Charalambos Petinos
ANTIQUITÉ, PRÉHISTOIRE HISTOIRE RELIGION EUROPE Chypre
L'île de Chypre fut la première région romaine à être christianisée, en 45. Les IVe et Ve siècles font partie autant de l'histoire romaine que byzantine et constituent une époque typique de transition. L'acheminement de l'imperium romain vers l'empire byzantin fut progressif, et la paix constantinienne n'a pas signifié la victoire du christianisme sur le paganisme. La nouvelle religion devait faire face aux anciennes croyances encore très fortes. 
ISBN : 978-2-296-56313-1
230 pages •  21,5 € 20,43 €  • septembre 2011
CHYPRE TURQUIE
Charalambos Petinos
GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE MAGHREB, MONDE ARABE, MOYEN ORIENT EUROPE Chypre Turquie
L'ouvrage est une étude centrée sur l'histoire récente des "relations" entre Chypre et la Turquie. Après une brève présentation de l'histoire de Chypre, l'accent est mis sur le conflit chypriote, les droits de l'homme, la ligne de séparation, etc. Il s'agit de voir, à travers les décisions des différentes organisations internationales, les politiques d'une puissance régionale, la Turquie, à l'égard de ses voisins et étudier les changements sur le terrain et dans les mentalités. 
ISBN : 978-2-296-54716-2
212 pages •  20 € 19,00 €  • mai 2011
CHYPRE : UN ENJEU GÉOPOLITIQUE ACTUEL
Emel Akcali
Histoire et perspectives méditerranéennes
GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE EUROPE Chypre Grèce Turquie
Le fait que la Question Chypriote représente un conflit territorial, politique, identitaire, régional et européen, amène à l'étudier avec une nouvelle approche géopolitique. Il s'agit non seulement d'étudier les rivalités politico-économiques et historiques entre les acteurs étatiques (Grèce et Turquie), mais aussi les réalités de la globalisation, les (trans)formations des identités nationales, les représentations géopolitiques populaires, la tension et l'interdépendance entre l'espace et le lieu et les répercussions de celles-ci sur le lieu et le peuple qui y habite. 
ISBN : 978-2-296-10128-9
358 pages •  33 € 31,35 €  • novembre 2009
CHYPRE ET L'UNION EUROPÉENNE : MUTATIONS DIPLOMATIQUES ET POLITIQUES
Magali Gruel-Dieude
Aujourd'hui l'Europe
GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE POLITIQUE EUROPE Chypre
Cet ouvrage étudie les relations multiples: celle de la Grèce, la Turquie, la France, l'Allemagne et celle de l'Union européenne. Etudier la "question chypriote" du point de vue de ces perspectives permet de mettre en balance le jeu politique de pays appartenant à des sphères géopolitiques distinctes et donne un éclairage particulier à certaines questions européennes. 
ISBN : 978-2-296-03490-7
252 pages •  21,5 € 20,43 €  • septembre 2007
POLITIQUE ÉTRANGÈRE AMÉRICAINE À CHYPRE (1960-1967) (LA)
Yoann Kassianides
Histoire et perspectives méditerranéennes
GÉOPOLITIQUE, RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE AMÉRIQUE DU NORD EUROPE
En mai 2004, Chypre était admise au sein de la communauté européenne. Toutefois, l'occupation militaire de la partie nord de l'île par l'armée turque se poursuit. L'intégration euopéenne n'a donc pas permis de résoudre le différend chypriote, et l'Europe doit faire face à,une problématique extrêmement complexe: étudier les demandes répétées d'un pays, la Turquie, qui occupe illégalement, depuis 1974, une partie du territoire désormais européen. Cet ouvrage tente d'apporter un éclairage sur les origines de cet imbroglio, en mettant en lumière le rôle des Etats-Unis dans une dispute au départ insulaire. 
ISBN : 2-7475-8459-3
208 pages •  18 € 17,10 €  • juin 2005
NOTES DE VOYAGE À CHYPRE
Chroniques historiques
Philippe Cardella
Histoire et perspectives méditerranéennes
HISTOIRE MÉDITERRANNÉE Chypre
Ce livre consacré à Chypre est né d'un voyage, d'une quête de comprendre l'histoire et la culture de cette terre toute méditerranéenne et grecque. Il se veut l'inventaire d'un voyageur du XVIIIème siècle, imprégné de culture et d'érudition, en plein XXIème siècle. Il est aussi la réponse à une blessure, le martyr des chypriotes grecs au cours d'un été 1974, de même que la tentative de panser les blessures de deux peuples animés de haine et de désirs de mort. 
ISBN : 2-7475-3692-0
102 pages •  9,5 € 9,03 €  • mars 2003
CHYPRE EN EUROPE
Jean-François Drevet
Histoire et perspectives méditerranéennes
HISTOIRE
Depuis le dépôt de sa candidature en 1990, aucun pays n'attend davantage que Chypre de son entrée dans l'Union européenne. Car en dépit de tous ses charmes, l'île est toujours divisée par une ligne de démarcation hermétique. Analysant d'abord les origines du conflit, l'auteur s'est ensuite penché sur les événements des années 1963-1974, en particulier sur la séparation tragique de l'été 1974. Il reprend enfin quelques éléments utilisables en vue d'un règlement politique du problème chypriote, tenant compte des aspects nouveaux apportés par la candidature turque à l'Union européenne et de l'amélioration des relations entre Athènes et Ankara. 
ISBN : 2-7384-9718-7
328 pages •  24,4 € 23,18 €  • octobre 2000
FAMILLES ET BIENS EN GRÈCE ET À CHYPRE
Sous la direction de Marc Piault
Histoire et perspectives méditerranéennes
HISTOIRE
 
ISBN : 2-85802-560-3
326 pages •  26,7 € 25,37 €

Read More!

Au LOUVRE : CHYPRE entre BYZANCE et l'OCCIDENT




Cette exposition se propose de retracer l’histoire artistique singulière de Chypre depuis le IVe siècle, date de la fondation de Constantinople et du triomphe de la religion chrétienne dans tout l’Empire romain, jusqu’à la conquête de l’île par les Turcs en 1571.

L’île de Chypre, aux portes de l’Orient, est d’abord jusqu’au VIIe siècle une riche province de l’Empire byzantin, puis se situe jusqu’au Xe siècle au coeur de la lutte entre Arabes et Byzantins. En 965, elle redevient pleinement byzantine pour deux siècles. Conquise par Richard Coeur de Lion en 1191, à l’issue de la troisième croisade, elle échoit, l’année suivante aux Lusignan, qui y fondent un royaume, lui-même cédé en 1489 aux Vénitiens. Chypre est alors l’un des joyaux de la Sérénissime, jusqu’à la conquête turque de 1571.

Jannic Durand, conservateur général, adjoint au directeur du département des Objets d’art du musée du Louvre

L’exposition, complétée par un « dossier » du département des Sculptures sur l’archéologue et historien de l’art Camille Enlart, rassemble pour la première fois des oeuvres d’une dizaine de musées chypriotes, des collections de l’évêché de Nicosie et de plusieurs autres. S’y ajoutent des prêts extérieurs importants provenant des collections publiques françaises, italiennes, américaines, hongroises et britanniques. On y trouvera des éclairages successifs sur chacune des grandes périodes de l’histoire médiévale contrastée de Chypre, tour à tour byzantine, latine, gothique et vénitienne, mais traversée d’un bout à l’autre par la force de l’héritage byzantin.



À l’occasion de l’exposition « Chypre entre Byzance et l’Occident », le département des Sculptures présente dans sa salle d’actualité un éclairage particulier sur le rôle des Français en Chypre.
Tout au long du XIXe siècle, de nombreux voyageurs français se sont succédé sur l’île et ont pris une part importante à la redécouverte de son patrimoine, notamment pour les œuvres de l’époque médiévale, moment où Chypre a entretenu des liens privilégiés avec la France. Mais c’est indiscutablement Camille Enlart qui a joué le rôle le plus important. En quelques séjours, il réussit à parcourir d’innombrables sites et publia en 1899 une synthèse encore irremplaçable sur l’art du Moyen Âge et de la Renaissance en Chypre. De plus, il a donné puis légué à de nombreuses institutions françaises des œuvres issues de ses recherches chypriotes ainsi que des relevés ou des photographies exécutés lors de ses missions.

Commissaire(s) :
Pierre-Yves Le Pogam, musée du Louvre, département des Sculptures


Read More!

LA REPUBLIQUE DE CHYPRE UNE RETROSPECTIVE HISTORIQUE

   
(Bureau de presse et d'information - République de Chypre 2008)
Read More!

Inauguration de l’école franco-chypriote de Nicosie






Le Président de la République de Chypre Demetris Christofias et le Ministre français des Affaires Etrangères Laurent Fabius, ont procédé, le 8 septembre à Nicosie, à l’inauguration de l’école franco-chypriote.
Le Président chypriote a souligné, lors de l’inauguration, que la création de l’école franco-chypriote constitue non seulement un investissement sur l’éducation, mais également un investissement sur les relations franco-chypriotes. Cela démontre, a-t-il souligné, la volonté des deux pays à développer davantage et à approfondir leurs excellentes relations dans tous les domaines.
De son côté, Laurent Fabius a souligné l’attachement de son pays à l’amitié franco-chypriote et a réitéré le soutien de la France à la République de Chypre au niveau international. Le ministre français a notamment dit: « Monsieur le Président de la République, nous inaugurons ensemble un établissement d'enseignement remarquable - je vais en dire quelques mots - mais c'est plus que cela. Ici, dans cette école franco-chypriote, des milliers de jeunes garçons et de jeunes filles vont apprendre le meilleur de l'éducation et de la culture. Ils vont pouvoir commencer, dans les petites classes, à apprendre le français, le grec, se perfectionner, avoir des soutiens en anglais et aller jusqu'au bout de leur scolarité. Et puis, s'ils veulent poursuivre leurs études supérieures, ils pourront le faire ici, en Grèce, en France ou dans les universités anglo-saxonnes. Je suis donc absolument sûr que cet établissement, qui n'a pu voir le jour que grâce à votre générosité, sera un très grand succès.
Mais, je vous le disais, c'est plus qu'un établissement d'enseignement, c'est un symbole que nous inaugurons aujourd'hui, le symbole de l'amitié entre Chypre et la France. Nos deux pays ont énormément en commun en remontant leur longue histoire. Aujourd'hui, nous partageons les mêmes principes et vous le savez- nous en discutions en déjeunant ensemble, Monsieur le Président de la République - au niveau international, la France est à vos côtés ». (Source : Ministère français des Affaires Etrangères et Bureau de Presse et d’Information de la République de Chypre).
Charalambos Petinos
Historien / byzantinologue
Read More!

Participation de l'Eglise à l'exploitation du gaz à Chypre


(ANSAmed) - NICOSIE, 10 septembre - L'archevêque Chrysostomos II a annoncé son intention d'hypothéquer des biens de l'Eglise dans le but d'avoir une part dans l'exploitation des réserves de gaz naturel qui ont été trouvées à Chypre "zone économique exclusive" (ZEE). S'adressant à la CyBC télévision d'Etat, il a dit que l'Eglise était déterminée à s'impliquer dans tous les aspects de la question - du forage jusqu'à la liquéfaction. En fait, l'archevêque a révélé que l'Eglise était en train d'obtenir une part dans l'une des compagnies qui ont fait des appels d'offre actuellement pour des blocs de la ZEE. 


"Nous sommes en contact avec certaines entreprises afin que nous puissions participer ainsi", a déclaré l'archevêque. "L'Eglise est prête, j'ai déjà un document en face de moi, nous l'examinons et très bientôt nous aussi nous demanderons une part dans le forage, la fourniture de gaz naturel et même les bornes (liquéfaction)."  Mgr Chrysostomos a dit que l'Eglise n'a pas agi différemment d'autres Chypriotes, qui ont hypothéqué leurs maisons ou leurs terrains afin d'obtenir un prêt. "L'église fera de même, elle hypothéquera un terrain pour obtenir un prêt, de sorte qu'elle puisse se joindre à ces efforts", a déclaré Mgr Chrysostomos. (ANSAmed).
Read More!

Le christianisme est en danger, en particulier en Syrie, a déclaré l'archevêque Chrysostomos

Le christianisme est en danger, en particulier en Syrie, a déclaré lundi l'archevêque Chrysostomos, avertissant que si les extrémistes l'emportent en Syrie, les minorités et les chrétiens en subiront les conséquences.

L'archevêque dit que c'est quelque chose qui préoccupe beaucoup les églises orthodoxes de la région. L'Archevêque Chrysostomos, en collaboration avec le patriarche Theodoros d'Alexandrie et de toute l'Afrique et le patriarche Theofilos de Jérusalem et toute la Palestine, s'exprimait lors d'une conférence de presse, il a expliqué la vision, les objectifs et les attentes de l'Initiative orthodoxe, dans le cadre des changements politiques et socio-économiques qui se développent aujourd'hui dans la région du Moyen-Orient élargi.

Dans le cadre de l'action commune des Eglises orthodoxes du Proche-Orient, des groupes de jeunes des patriarcats d'Alexandrie, d'Antioche et de Jérusalem, se trouvent sur ​​l'île pour participer à un programme commun pour les jeunes de l' Eglise de Chypre. Le programme se déroule sur le site du camp de l'Archevêché à Agios Nikolaos à Kakopetria. L '"Initiative orthodoxe", formée au début de cette année, vise à renforcer la coopération entre les églises avec les chrétiens au Moyen-Orient.

 L'archevêque Chrysostomos dit que lors de l'Assemblée des Primats des Eglises orthodoxes qui s'est tenue à Chypre Mars dernier, il a également été décidé qu'une délégation se rendra à Bruxelles et à Washington pour discuter des questions qui concernent les pays du Moyen-Orient, en particulier la Syrie et l'Egypte, comme beaucoup de chrétiens vivent dans ces deux pays "et nous sommes préoccupés par l'avenir de ces personnes".

Interrogé pour savoir si l'évolution du Moyen-Orient représente un danger pour les chrétiens, l'archevêque Chrysostomos a répondu: «Le christianisme est certainement en danger, surtout en Syrie". Il a dit que le gouvernement Assad a fait en sorte de protéger les minorités et les chrétiens, mais si les extrémistes l'emportent en Syrie, les premiers qui en vont souffrir les conséquences seront les minorités et les chrétiens. "Nous sommes très inquiets à ce sujet. Nous voulons organiser des réunions avec les centres de décision qui déterminent le sort de tous ces gens et connaître leur position et la protection qu'ils peuvent offrir. "

Le Patriarche d'Alexandrie Théodore a déclaré: «nous sommes venus sur cette île bénie de Chypre pour y trouver le courage et la force pour revenir à nos Patriarcats du Moyen-Orient ". Le Patriarche de Jérusalem Theofilos dit que la présence des patriarcats à Chypre est un événement historique pour les Églises du Moyen-Orient. "L'église orthodoxe est unie et participe activement à des manifestations en développement, montrant sa préoccupation et son intérêt pour l'élément chrétien dans le Moyen-Orient et l'ensemble du Moyen-Orient. Les trois dirigeants des églises ont déclaré que le nombre de réfugiés qui est arrivé en Jordanie est d'environ 20 000, ajoutant que l'église fera l'envoi d'un conteneur à Jordanie avec des vêtements, des jouets, des couvertures et d'autres articles pour les réfugiés en Jordanie. - (kype)
FAMAGUSTA GAZETTE
 Tue, Sep 04, 2012


Read More!

Chypre, la tradition et la culture du vin


Un vin chypriote de 1845 


Monsieur Audouze (à gauche)
 remettant la bouteille
 à l'Ambassadeur Marios Lyssiotis.
 
Monsieur François Audouze, collectionneur passionné de vins anciens raconte une histoire passionnante sur le vin de Chypre.
En effet, comme le dit lui-même, il y a une quinzaine d’années, il est tombé sur une vente de vins remontant à la première moitié du XIXème siècle, à l’hôtel Drouot. Parmi ces bouteilles il y avait de nombreuses bouteilles d’un vin chypriote de 1845.

Monsieur Audouze précise que sur les conseils d’un de ses amis marchand de vins, a acheté le lot sans l’avoir vu. Il a appris par la suite que le vin de Chypre provenait d’une succession d’un pharmacien de Montpellier qui les auraient embouteillées lui-même en 1903.
Monsieur Audouze ne tarit pas d’éloges : « Bien qu’il soit absurde de les comparer, force est de constater que la complexité du vin de Chypre dépasse celle de l’Yquem (vin de France). Il se présente comme un muscat d’une élégance naturelle exceptionnelle. Ce qui frappe, c’est le poivre et la réglisse. Beaucoup de muscats sont agréables. Celui-ci est racé, noble, élégant au possible. Son parfum est indélébile : l’odeur qui se dégage des flacons vides, que j’ai gardés et rebouchés, est un lourd parfum capiteux encore bien vivace des années plus tard ».
Monsieur Audouze précise encore : « A force d'écrire que le vin de Chypre de 1845 est le plus grand vin de ma vie, ça devait remonter un jour jusqu'aux oreilles de l'Ambassade de Chypre. Un conseiller de l'Ambassade me contacte et serait heureux que Chypre puisse acquérir une bouteille vide de Chypre 1845, pour qu'elle figure dans un musée.
Le rendez-vous est pris ; Monsieur Audouze est reçu chaleureusement par l’Ambassadeur de Chypre en France Monsieur Marios Lyssiotis. Il apporte la bouteille et la remet, à titre gracieux, à l'Ambassadeur. Elle a, depuis, été expédiée à la mairie de Limassol, ville la plus au sud de Chypre, qui est proche de toute la zone où l'on produit les célèbres Commandaria de Chypre. Enfin, Monsieur Audouze précise : «Nous avons longuement bavardé et l'idée qui va germer maintenant, c'est d'apporter une autre bouteille, mais pleine celle-là, pour la partager avec des chypriotes. Rien ne me fera plus plaisir ».

Il faut se rappeler que la culture de la vigne pour ses fruits et la production de vin est relativement récente, les premières vignes ayant été cultivées en mer Noire il y a environ 8000 ans. De là, elle s'est progressivement étendue vers le sud-est jusqu'en Mésopotamie, en Syrie et en Egypte, d'où elle a traversé la Méditerranée jusqu'en Grèce, puis en Italie et ainsi de suite.
Il y a 4000 ans, des colons venus des côtes proches s'installèrent à Chypre. On estime qu'ils ont apporté avec eux leurs propres cépages à vigne. Lorsque les Grecs sont venus s'installer à Chypre vers 1200 av. J.- C., ils y ont probablement déjà trouvé du vin.
La légende et l'histoire de l'antiquité viennent appuyer ces faits. Le chant de Salomon loue les vins de Chypre. En 800 av. J.-C., Hésiode a décrit la fabrication des vins de Chypre. Le poète grec Euripide parle dans ses œuvres d'un long pèlerinage qu'il a fait à Chypre pour déguster le vin ou "Nama de Chypre", nom sous lequel on le connaissait alors. Des scènes sur la culture de la vigne et le vin sont également représentées sur une des mosaïques de la Maison de Dionysos à Paphos. En outre, les recherches archéologiques ont permis de trouver de traces très anciennes de la culture de la vigne et de la fabrication du vin dans l’île.
Charalambos Petinos
Historien /Conseiller de Presse 










Read More!

Délégation de l'Eglise orthodoxe de Chypre en visite à l'Académie de théologie de St Petersbourg


Le 13 Juin 2012, une délégation de l'Eglise orthodoxe de Chypre a visité les écoles théologiques de Saint-Pétersbourg. Mgr Ambroise de Gatchina, recteur des écoles, a reçu les chefs de délégation le métropolite Chrysostomos de Kition et le métropolite Isaïe de Tamassos et d’Oreini. Les invités ont visité l'église de Saint-Jean le théologien et vénéré ses sanctuaires. Le métropolite Chrysostomos a célébré un office de prière. C’est le chœur d'hommes dirigé par le hiéromoine Matthieu (Sharov) qui a chanté. Après l’office de prière, le métropolite Chrysostomos s’est adressé au recteur et les fidèles et a fait don de deux icônes de Saint-Lazare. Le reliquaire avec une petite partie de ses reliques a été présenté à l'Église orthodoxe russe au cours de la récente visite de Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de Toutes les Russies à Chypre. Mgr Ambroise a accueilli les invités au nom du corps professoral et les étudiants et leur a parlé de l'histoire de l'église et de son principal objet de vénération, une icône de la Mère de Dieu «du signe». Les invités ont vu la salle de réunion et la remise des diplômes aux étudiants du département de la peinture d'icônes. Le Métropolite Chrysostome a apprécié la qualité des œuvres présentées et a fait un rappel aux diplômés de la composante spirituelle de la peinture d'icônes. La délégation a visité le musée et a vu des expositions consacrées au précédent Patriarche Alexis II, au métropolite Nicodème (Rotov), et aussi à sa Sainteté le patriarche Cyrille. Les membres de la délégation ont en vue de visiter les sites religieux, historiques et culturels de Saint-Pétersbourg.



Read More!

Le primat de l’Église orthodoxe chypriote demande de l'aide à l’Église orthodoxe russe

     Le primat de l’Église orthodoxe chypriote a sollicité l’Église orthodoxe russe, le vendredi pour aider à parvenir à la libération du nord de Chypre de l'occupation turque, résultat d'une invasion de 1974 qu'il a comparé à l'invasion nazie de l'Union soviétique en 1941. 

« Le pieux peuple chypriote met son espoir dans l’Église sœur de Russie à la tête de laquelle vous êtes par la grâce de Dieu, il espère que vous continuerez à l’aider dans sa lutte pour la libération de ses territoires occupés et la restauration des droits de l’homme qu'ils demandent depuis 38 ans » a déclaré l'archevêque Chrysostome II en s’adressant au chef de l’Église russe, le patriarche Cyrille, lors d'une réunion du Saint-Synode de l'Église chypriote. Chrysostome demandé à Cyrille de porter à l'attention du gouvernement et du peuple russes, le "désir ardent des Chypriotes pour la liberté, la justice et le respect des droits de l'homme." Chrysostome a sollicité l’aide de l’Église russe pour Chypre à plusieurs reprises. Il a cité un veto russe à une tentative au sein du Conseil de sécurité de l'ONU d’ « imposer le plan de Kofi Annan » à Chypre. Moscou a pris cette initiative en réponse à une demande de l'Église chypriote. « Cela a permis de se soustraire au plan Annan, qui aurait été dévastateur pour Chypre, et pour sauver notre État", a déclaré Chrysostome. En 1974, Chypre a été victime d'une «invasion barbare qui a continué jusqu'à ce jour, une invasion semblable à l'invasion nazie que votre pays a connu en 1941, a-t-il dit. Par la force des armes, la Turquie occupe 38% de notre territoire, par la force elle a chassé les populations chrétiennes de leurs maisons familiales et a lancé une politique de nettoyage ethnique. Ils ont pillé les trésors de nos églises. D'une manière barbare et criminelle, ils ont même arraché des mosaïques et des fresques des murs et les ont vendues à l'étranger, "a déclaré l'archevêque. Chypre a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne en 1960, a proclamé lui-même une république et a élu l'archevêque Makarios III, chef de l'Église chypriote, comme son premier président. À la suite de l'invasion turque de 1974, plus de 133 églises, chapelles et monastères ont été profanés, 78 églises ont été transformées en mosquées, et plus de 15.000 icônes ont été volées.
8 Juin 2012, Interfax  (version française de Maxime le minime)


Le Patriarche Cyrille appelle au dialogue entre le Nord et  le sud de Chypre 
 
« Nous sommes profondément convaincus que le développement des relations entre les deux parties de Chypre aujourd'hui doit inclure le respect réciproque des traditions religieuses de l'une et de l'autre et la reprise d'un dialogue non seulement au niveau des officiels, mais aussi au niveau de la communication entre gens ordinaires »a déclaré le patriarche aux journalistes à l'aéroport de la ville chypriote de Larnaca.

Il est nécessaire de réduire le niveau de de l’affrontement et du bras de fer « afin d’assurer une atmosphère spirituelle, culturelle et psychologique favorable à la restauration de l'unité de l’État de Chypre, conformément aux principes qui ont été une fois fixés par les Nations Unies a dit le Patriarche. Avant de devenir patriarche, je suis venu plusieurs fois en visite à Chypre, a j’ai rencontré le chef de l'Église orthodoxe de Chypre et les représentants officiels, et j’ai essayé d'exprimer mon soutien aux personnes chypriotes qui "se sont retrouvées dans un territoire divisé, où deux communautés ethniques vivaient paisiblement autrefois, en solidarité les uns avec les autres, et qui, pour des raisons bien connues de nous a pris différentes lignes de front », a déclaré le primat.

"Bien qu'il n'y ait pas d’affrontement aujourd'hui, l'île est divisée, et ce qui est particulièrement triste pour le cœur de chaque croyant orthodoxe, les sanctuaires démolis et profanés dans la partie nord de Chypre n'ont pas été restaurés, il n'y a toujours pas de pasteurs pour les très petites communautés grecques orthodoxes qui vivent là-bas, et il n'y a pas aucune possibilité pour le Très Révérend (archevêque) Chrysostome de visiter son troupeau », a déclaré le patriarche Cyrille.

Pour sa part, l'archevêque Chrysostome de la Nouvelle-Justiniana et de tout Chypre a déclaré que les relations entre l’Église russe et l’Église de Chypre ont duré pendant de nombreux siècles et chaque fois que les pèlerins de Russie allaient en Terre Sainte, leur itinéraire incluait les lieux saints de Chypre. L’Église russe a toujours été à côté de l’Église de Chypre, a-t-il dit.
 8 Juin 2012, Interfax  (version française de Maxime le minime)
Read More!

Boy George et l'icône chypriote volée par les Turcs



Le chanteur Boy George avait acheté en 1985, sans en connaître la provenance, un fragment d'une icône du Christ chez un marchand d'art. Cette icône (vieille de  300 ans) provient de l'église St Charalambous à Neo Chorio, près de Kithrea, elle avait été arrachée en 1974 par les Turcs lors de leur invasion du nord de Chypre, comme des milliers d'autres objets de culte des églises orthodoxes de l'île qui se sont retrouvés dispersés pour être vendus sur le marché de l'art international.
Mais voilà, la Providence fait des miracles et ne s'embarrasse pas de jugements moraux sur la profession, ni les mœurs, ni les loisirs de ceux qu'elle prend à son service pour l'édification des fidèles si l'on en juge à ce qui s'est passé.
Regardant une émission de télévision consacrée à Boy George, voilà que le regard de Mgr Porfyrios, représentant de l'Eglise orthodoxe de Chypre à Bruxelles, est retenu par un tableau accroché au mur, à côté d'un miroir, dans le dressing de la star de la Pop, dans sa maison de style gothique à Hampstead, au nord de Londres.
Un regard orthodoxe ne peut qu'être irrésistiblement attiré et retenu par une icône où qu'elle se trouve. Et il s'agit bien d'une icône du Christ ! Mgr Porfyrios a aussitôt fait sa petite enquête qui lui permet de connaître l'origine de cette icône. Il  contacte le chanteur pour lui faire part de sa découverte et c'est bien volontiers que Boy George accepte de restituer l'icône - sans la moindre compensation - à l'église à laquelle elle appartenait. En remerciement Mgr Porfyrios lui a fait présent d'une belle icône du Christ Pantocrator récemment écrite.
 Le chanteur, ami de Chypre de longue date, s'est déclaré heureux d'avoir pu participer à cette restitution  de ce bien chypriote et s'est dit dit impatient de pouvoir  la voir à nouveau en bonne place. Gloire à Dieu !
(Vers. de Maxime le minime d'après la source)



Read More!

Sur le site orthodoxie.com : La vie des orthodoxes de la partie occupée de Chypre

 

 

En visite à Moscou, Mgr Isaïe, métropolite de Tamassos et Oreini, évoque la vie difficile des Chypriotes grecs restés dans la partie nord de l’île

 

Mgr_isae
Les orthodoxes chypriote-grecs, qui vivent dans la partie nord de Chypre et qui sont forcés de cacher leur confession, sont devenus de véritables héros de notre époque, a déclaré le métropolite de Tamassos et Oreini Isaïe, qui est en visite à Moscou dans le cadre de l’action commémorative russo-hellénique « De la Nativité à la Résurrection », que nous avons déjà évoquée ICI. « Ce sont de véritables héros de notre époque, j’en connais beaucoup d’entre eux. Je ne peux pas en parler autant que je le souhaiterais car je ne veux pas leur porter préjudice. Nombreux sont ceux qui, parmi eux, craignent pour leur vie, ils ne peuvent pas parler librement de leurs conditions de vie sous l’occupation. Nous pouvons simplement prier pour eux » a souligné le métropolite. Il a comparé la vie des orthodoxes en Chypre du Nord aux exploits des néo-martyrs et confesseurs de Grèce, de Chypre, d’Asie Mineure et du Pont, qui ont souffert pour le Christ durant le pouvoir ottoman. « Grâce à l’exploit des néo-martyrs, j’ai la possibilité de confesser aujourd’hui ma foi et de parler en grec avec mes compatriotes. Leur exemple a inspiré du courage à la majorité du peuple chypriote et seule une petite partie de celui-ci a cédé à la pression qui a duré pendant des siècles, se convertissant à la religion musulmane et adoptant les usages turcs », a conclu le métropolite Isaîe.
Lire la suite > ICI
Read More!

Nouvel Ambassadeur de Chypre à Paris

AMBASSADE DE CHYPRE EN FRANCE


23 Rue Galilée 75116 PARIS

Tel : +33 (0) 1 47 20 67 77 , Fax: +33 (0) 1 40 70 14 68
E-Mail : ambrechypre@wanadoo.fr infochypre@wanadoo.fr


Ambassadeur de Chypre à Paris
S.E. M Marios LYSSIOTIS
Πρέσβυς: Η Α.Ε. ο κ, Μάριος ΛΥΣΙΩΤΗΣ


Né le 25 novembre, 1958
Marié, une fille


Novembre 2011 :
Ambassadeur de la République de Chypre en France
Délégué Permanent auprès de l’UNESCO


2008-2011 :
Ambassadeur de la République de Chypre en Autriche, Représentant Permanent auprès des Organisations des Nations Unies à Vienne, Représentant Permanent auprès de l´ OSCE


2006 : Directeur adjoint du Cabinet diplomatique du Président de la République de Chypre

2004 - 2006 : Représentant Permanent de la République de Chypre auprès du Conseil de l´Europe

2003 - 2004 : Cabinet diplomatique du Président de la République

2001 -2003 :Ministère des Affaires Etrangères de la République de Chypre

1997-2001: Délégation Permanente de la République de Chypre auprès de l´Union Européenne

1994-1997 : Ambassade de la République de Chypre à Stockholm.

1993 : Cabinet du Ministre des Affaires Étrangères – Ministère des Affaires Étrangères de la République de Chypre

1991-1993 : Conseiller diplomatique du Président de la République de Chypre

1991 : Ministère des Affaires Etrangères

1988-1990 : Service des Relations Internationales, Chambre des Représentants de la République de Chypre

1985-1988 : Enseignant à des Ecoles Universitaires à Chypre

Cursus universitaire :

1978-1981 : Etudes de Philosophie à l'Université de Grenoble, France (Licence de Philosophie)

1981-1984 : Etudes des Sciences Politiques à l'Institut de Grenoble, (degrés : Diplôme - Sciences politiques)
Maitrise Sciences Politiques D.E.A. Etudes Politiques


Décorations : Grande Médaille du mérite de la République d'Autriche

Langues : Grec, Français, Anglais

Activité : Lecture

Printer Friendly Page
Read More!