Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

"La résurrection de Chypre fera suite à son Golgotha" par Mgr Chrysostomos archevêque de Chypre




Les difficultés économiques auxquelles est confronté le peuple chypriote à l'heure actuelle finiront par être surmontées, a dit le primat de l’Église orthodoxe grecque de Chypre l'archevêque Chrysostomos dans son message de Pâques.

Il a également dit que la résurrection du Christ donne l'assurance que les épreuves auxquelles le peuple doit faire face n'est pas le dernier mot de Dieu à l'homme.

L'Archevêque a annoncé que l'ensemble des biens de l’Église autocéphale de Chypre est à la disposition des personnes pour soulager le malheur et la souffrance et aider à sauver l'économie du pays.

S'agissant de la situation de Chypre, il a souligné qu’elle ne doit en aucun cas faire l’objet de négligence, et il a averti que Chypre ne doit pas être conduit à "des compromis inacceptables" sous la pression des difficultés économiques actuelles, car si cela se produit, il n'y aura aucune possibilité de rectifier la situation.

Dans son message de Pâques, l'archevêque souligne que la résurrection du Christ donne tant de joie au peuple qu'elle ne peut pas être renversée par la situation économique difficile auquel le pays est confronté.

"Les conditions terribles du mémorandum d'entente que les Pilate et Hérode d'aujourd'hui ont imposé à notre peuple, ne peuvent pas annuler ce bonheur », fait-il remarquer, se référant à un protocole d'accord dont le gouvernement a convenu avec ses bailleurs de fonds internationaux aux environs de 10 milliards d'euros.

L'Eglise, a-t-il annoncé, met à la disposition des personnes la totalité de ses biens pour aider ceux qui sont dans le besoin et pour sauver l'économie.

Se référant à la question de Chypre, l'archevêque a souligné qu'elle ne doit pas être négligée et a ajouté: «Notre priorité doit toujours être le règlement juste de notre question nationale. La Turquie et ses alliés guettent le moment d'exploiter la moindre compromission dont nous pourrions faire preuve pour imposer la solution qu'ils veulent. C'est pourquoi les centres étrangers ont imposé des difficultés économiques sur Chypre et cherchent notre occupation économique."

"Nous ne devons pas être amenés, sous la pression des difficultés économiques, à des compromis inacceptables. Les problèmes finiront par être résolus. Si nous donnons notre accord à une solution déséquilibrée, qui ne durera pas, nous n'aurons pas la possibilité de rectifier la situation. . Nous serons obligés de chercher une patrie ailleurs ", a averti l'archevêque dans son message de Pâques. La résurrection de Chypre fera suite à son Golgotha, a-t-il conclu. -
(source)

Share this post!

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire