Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

Premier office à Famagouste pour le Grand et Saint Vendredi depuis 1957

Des milliers de Chypriotes grecs, la plupart des réfugiés, ont afflué à l'église Ayios Giorgos Exorinos à Famagouste où ils ont assisté à l'office du Grand Vendredi dans leur lieu de culte historique pour la première fois depuis des décennies.

L'office, le premier depuis 1957 dans l'église de la ville médiévale, doit envoyer un message d'espoir et de la réunification, ont déclaré les dirigeants des deux principaux partis AKEL et DISY  en se rendant dans la cour de l'église bondé de fidèles.

Plus de 4000 personnes ont assisté à l'office qui a commencé aux alentours de 17 heures et a duré trois heures et demie.

Les organisateurs ont dit que près de 3000 personnes avaient réservé une place de bus mais beaucoup de gens s'y sont rendus en voiture. L'église s'est remplie non seulement de Famagustiens mais aussi  d'autres réfugiés ainsi que des personnes qui voulaient juste assister à l'événement historique, y compris des ambassadeurs étrangers .

Les bénévoles ont commencé à arriver à l'église de 5h30 pour décorer l'Epitaphion.



L'office a été retransmis en direct sur toutes les chaînes de télévision et par certains médias étrangers .

Beaucoup de ceux qui assistaient à l'office étaient trop émus pour parler aux caméras de télévision, mais c'est un message d'espoir et de réconciliation qui a été transmis dans ces médias.

" Je ne peux pas décrire comment je me sens. Je suis submergé par l'émotion d'avoir le privilège d'être ici, d'assister à l'office du Vendredi Saint dans cette église " , dit une femme qui a dit qu'elle était une réfugiée de Famagouste .

" Je pense qu'une solution doit être trouvée. Chypriotes grecs et les Chypriotes turcs peuvent vivre ensemble et il tarde à nos églises que leurs cloches sonnent et que des offices se célèbrent dans leurs murs " , dit-elle.

Une autre réfugiée, Zeta Stavrinou a de même était submergée par l'émotion. «Je suis véritablement émue à l'excès. Je n'ai jamais cru que dans ma vie je  reverrai jamais un office dans cette église. Mes parents se sont mariés dans cette église et nous vivions dans  cette partie de la ville quand j'étais enfant, dit-elle, ajoutant qu'elle était désolée que beaucoup de ses parents n'avaient pas eu la chance de voir l' église. "Je tiens à remercier tout le monde qui a fait de ce rêve une réalité. Merci. Merci " .

Mais ce n'était pas seulement les personnes vivant à Chypre qui ont assisté à l'événement. Vasilis Mavrou, un réfugié de Famagouste était venu d'Angleterre où il vit maintenant . "Je viens à Chypre chaque année pour les vacances de Pâques et cette année, je suis venu spécialement pour assister à cet événement. Je suis ravi d'être ici, c'est la deuxième fois que je visite Famagouste. J'espère que les réfugiés de Famagouste pourront rentrer chez eux. Le message d'aujourd'hui devrait être que les Chypriotes grecs et les Chypriotes turcs doivent se serrer les coudes afin que nous puissions construire une nouvelle Chypre ", a-t-il dit.

Leader du parti au pouvoir DISY, Neophytou Averof a également assisté à l'événement. Neophytou a dit que le service est un message de réconciliation et un chemin de confiance entre les Chypriotes grecs et les Chypriotes turcs "le chemin qui nous mènera au salut et à la résurrection de Chypre, afin que nous puissions voir notre pays réuni à nouveau , " a-t-il déclaré.

"La route est très difficile et raide, un peu comme le chemin du Calvaire. Nous devons cependant l'emprunter, ou bien nous ne parviendrons jamais à la Résurrection " , a ajouté Neophytou .

Le chef DISY a admis que c'était sa première visite à Famagouste, en dépit de son âge de 53 ans. " Il y a quarante ans, quand l'invasion a eu lieu, j'étais juste un gamin. Quarante ans d'occupation c'est trop. Si notre génération n'a pas la chance de voir l'ensemble du pays, on ne peut  seulement  imaginer ce que cela signifie pour nos enfants, des adolescents et mon enfant de trois ans. Nous devons travailler dur. Nous devons réunir notre pays "a-t-il dit .

Neophytou a été rejoint par le chef de l'AKEL, le principal parti d'opposition, Andros Kyprianou. Kyprianou a déclaré qu'il était profondément ému d'avoir rejoint l'église et que l'office devait envoyer le message que 40 ans d'occupation était de trop. " Les Chypriotes grecs et les Chypriotes turcs doivent travailler ensemble pour réunir l'île. C'est le message que nous envoyons en assistant à l'office du Vendredi Saint. J'aimerais croire que notre message est entendu dans tous les coins de l'île", a déclaré M. Kyprianou .

L'église se trouve dans la ville fortifiée de Famagouste, qui est à proximité immédiate de la zone clôturée de Famagouste, connu sous le nom de Varosha. Des initiatives diplomatiques sont actuellement en cours pour rendre Varosha aux Chypriotes grecs comme une mesure de renforcement de la confiance. Plusieurs ambassadeurs ont assisté à l'événement comme l'a fait le Mufti chypriote turc, le Dr Talip Atalay. L'évêque de Constantia et Famagouste, Vasileios, qui a célébré l'office, a offert au chef religieux turc chypriote une copie d'un sceau de plomb, commandé à l'origine par un de ses prédécesseurs l'évêque Akakios qui vivait au 7ème siècle.

Les deux responsables religieux ont parlé de la paix qui pourrait être réalisé par la religion , en déclarant que l'office célébré à Famagouste en témoignait. (version en français par Maxime le minime de la source)


Share this post!

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire