Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

Sur le site orthodoxie.com : La vie des orthodoxes de la partie occupée de Chypre

 

 

En visite à Moscou, Mgr Isaïe, métropolite de Tamassos et Oreini, évoque la vie difficile des Chypriotes grecs restés dans la partie nord de l’île

 

Mgr_isae
Les orthodoxes chypriote-grecs, qui vivent dans la partie nord de Chypre et qui sont forcés de cacher leur confession, sont devenus de véritables héros de notre époque, a déclaré le métropolite de Tamassos et Oreini Isaïe, qui est en visite à Moscou dans le cadre de l’action commémorative russo-hellénique « De la Nativité à la Résurrection », que nous avons déjà évoquée ICI. « Ce sont de véritables héros de notre époque, j’en connais beaucoup d’entre eux. Je ne peux pas en parler autant que je le souhaiterais car je ne veux pas leur porter préjudice. Nombreux sont ceux qui, parmi eux, craignent pour leur vie, ils ne peuvent pas parler librement de leurs conditions de vie sous l’occupation. Nous pouvons simplement prier pour eux » a souligné le métropolite. Il a comparé la vie des orthodoxes en Chypre du Nord aux exploits des néo-martyrs et confesseurs de Grèce, de Chypre, d’Asie Mineure et du Pont, qui ont souffert pour le Christ durant le pouvoir ottoman. « Grâce à l’exploit des néo-martyrs, j’ai la possibilité de confesser aujourd’hui ma foi et de parler en grec avec mes compatriotes. Leur exemple a inspiré du courage à la majorité du peuple chypriote et seule une petite partie de celui-ci a cédé à la pression qui a duré pendant des siècles, se convertissant à la religion musulmane et adoptant les usages turcs », a conclu le métropolite Isaîe.
Lire la suite > ICI

Share this post!

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire