Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

Parlement européen : soutien à la réunification de Chypre



Le Parlement européen a réitéré le 10 juin 2015, dans une résolution relative au progrès de réforme accomplis par la Turquie en 2014, son soutien indéfectible à la réunification de Chypre.Selon un communiqué de presse du Parlement européen (1), dont de larges extraits sui-vent, l’institution européenne soutient la réunification de l’île sur la base d’une solution viable, sous les auspices des Nations Unies et en accord avec les résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité et des valeurs et principes sur lesquels l’Union européenne est fondée. Cette réunifica-tion doit être réalisée sur la base d’une fédération bicommunautaire et bizonale avec une seule souveraineté, une citoyenneté et une personnalité internationale uniques (2).

En outre, toujours sur Chypre, les députés précisent que la Turquie doit commencer à retirer ses troupes et transférer la région de Famagouste à l'ONU. (FAMAGOUSTE : A la découverte de la terre de mes ancêtres Cliquez ici ) La Turquie devrait également 
« s'abstenir de toute nouvelle installation de citoyens turcs dans les zones occupées de Chypre », ajoutent les députés.
D’autres points de la résolution du Parlement européen concernent d’autres aspects de la réalité turque. On peut notamment lire dans le communiqué : 
« La Turquie doit mettre son processus de réforme au centre des choix de politique intérieure et s'engager "sans équivoque" à respecter les valeurs et les principes démocratiques, qui sont au cœur des valeurs de l'Union européenne, affirment les députés dans une résolution sur les progrès de réforme accomplis par la Turquie en 2014. Ils appellent la Turquie à respecter la liberté des médias, la liberté d'expression et l'indépendance judiciaire et se félicitent des récentes élections législatives. (…)
Les députés demandent également à la Commission de soutenir les efforts du gouvernement turc pour conclure le processus de paix avec la communauté kurde, à travers des programmes socio-économiques et éducatifs dans le sud-est de la Turquie. (…)
Les députés sont inquiets quant à l'indépendance, l'impartialité et l'efficacité de l'appareil judiciaire et à la séparation des pouvoirs en Turquie. Le gouvernement turc doit également faire de la garantie de la liberté de la presse une "priorité", disent-ils, affirmant que son action contre la liberté de la presse et la pluralité des opinions est incompatible avec les droits fondamentaux de l'UE et "empêche la reprise du processus de négociation".
Le Parlement condamne les tentatives du gouvernement turc visant à interdire l'accès aux médias sociaux et aux sites internet, l'intimidation des journalistes et des autres pressions exercées sur eux. Il invite à nouveau le Conseil à entamer des négociations sur la justice et les droits fondamentaux en vue de promouvoir des réformes efficaces. Il souligne que la Turquie doit montrer plus de volonté politique pour créer un cadre juridique approprié pour la lutte contre la corruption. » (…)


1. REF. : 20150605IPR63113. Mis à jour le 10 juin 2015.
2. Cyprus News Agency, dépêche du 10 juin 2015.
Charalambos Petinos
Historien / écrivain


Share this post!

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire