Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

La Grèce appelle la Turquie à retirer ses troupes de Chypre





"J'invite la Turquie à faire les gestes nécessaires et à transformer les mots en actes", a déclaré M. Droustas, en visite à Chypre. "J'appelle la Turquie à retirer ses troupes d'occupation de Chypre".
"Nous souhaitons envoyer un message: le problème chypriote est la première priorité de la politique étrangère grecque", a-t-il assuré après avoir rencontré le président chypriote Demetris Christophias.
De son côté le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Grigoris Délavekouras, a réitéré jeudi après-midi, lors d'un point de presse juste une heure après l'arrivée de la délégation grecque à Athènes de Nicosie, que tant que "le problème de Chypre n'est pas réglé, aucun progrès ne peut être fait dans les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne (UE)".
Des pourparlers de paix ont été lancés sous l'égide de l'ONU en 2008 en vue d'une réunification de l'île, qui soulagerait la Turquie dans ses négociations pour adhérer à l'UE bloquées par un différend sur la République turque de Chypre du Nord (RTCN), uniquement reconnue par Ankara.
Chypre est divisée depuis le 20 juillet 1974, lorsque la Turquie a envahi le nord de l'île à la suite d'un coup d'Etat fomenté par des nationalistes chypriotes-grecs soutenus par la junte des colonels alors au pouvoir à Athènes et visant à rattacher le pays à la Grèce.

Share this post!

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire