Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

Inauguration de l’école franco-chypriote de Nicosie






Le Président de la République de Chypre Demetris Christofias et le Ministre français des Affaires Etrangères Laurent Fabius, ont procédé, le 8 septembre à Nicosie, à l’inauguration de l’école franco-chypriote.
Le Président chypriote a souligné, lors de l’inauguration, que la création de l’école franco-chypriote constitue non seulement un investissement sur l’éducation, mais également un investissement sur les relations franco-chypriotes. Cela démontre, a-t-il souligné, la volonté des deux pays à développer davantage et à approfondir leurs excellentes relations dans tous les domaines.
De son côté, Laurent Fabius a souligné l’attachement de son pays à l’amitié franco-chypriote et a réitéré le soutien de la France à la République de Chypre au niveau international. Le ministre français a notamment dit: « Monsieur le Président de la République, nous inaugurons ensemble un établissement d'enseignement remarquable - je vais en dire quelques mots - mais c'est plus que cela. Ici, dans cette école franco-chypriote, des milliers de jeunes garçons et de jeunes filles vont apprendre le meilleur de l'éducation et de la culture. Ils vont pouvoir commencer, dans les petites classes, à apprendre le français, le grec, se perfectionner, avoir des soutiens en anglais et aller jusqu'au bout de leur scolarité. Et puis, s'ils veulent poursuivre leurs études supérieures, ils pourront le faire ici, en Grèce, en France ou dans les universités anglo-saxonnes. Je suis donc absolument sûr que cet établissement, qui n'a pu voir le jour que grâce à votre générosité, sera un très grand succès.
Mais, je vous le disais, c'est plus qu'un établissement d'enseignement, c'est un symbole que nous inaugurons aujourd'hui, le symbole de l'amitié entre Chypre et la France. Nos deux pays ont énormément en commun en remontant leur longue histoire. Aujourd'hui, nous partageons les mêmes principes et vous le savez- nous en discutions en déjeunant ensemble, Monsieur le Président de la République - au niveau international, la France est à vos côtés ». (Source : Ministère français des Affaires Etrangères et Bureau de Presse et d’Information de la République de Chypre).
Charalambos Petinos
Historien / byzantinologue

Share this post!

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire