Nostalgie de la puissance d'un côté / Nostalgie de la liberté de l'autre...

Beaucoup de peuples sur cette terre vivent dans la nostalgie de leur gloire passée, de leur puissant empire perdu... Ces peuples généralement vantent les mérites de la pacification du territoire qu'ils avaient conquis et de la civilisation dont le monde aurait bénéficié grâce à eux. Par certains côtés les beaux restes qui subsistent de cette expansion pourraient nous faire admirer le passé des conquérants... Mais il ne faut surtout pas oublier : 1. Un peuple conquis est toujours un peuple soumis. 2.Un peuple soumis est humilié en permanence directement et indirectement. 3. A cette humiliation s'ajoute la persécution quand ce peuple refuse d'être humilié. 4. Si la persécution ne suffit pas à écraser l'énergie de ce peuple, elle peut se poursuivre en génocide...
La nostalgie de la liberté disparue est d'un autre ordre...
Ce blog veut témoigner pour Chypre. Il se composera d'articles glanés ci et là sur le web soit en français soit que j'aurais traduits et particulièrement de traductions du merveilleux Blog, si passionné et si riche de NOCTOC. qui m'a permis de transcrire ses textes . Puissent les lecteurs francophones en prendre connaissance !
____________________________________________

L'église de la Panagia Aggeloktisti (Kiti,Larnaca)



L'église de la Panagia Aggeloktisti est située à l'extrémité nord-ouest du village de Kiti, à 12 kilomètres au sud-ouest de la ville de Larnaca. Selon la tradition, l'église fut ainsi nommée parce qu'on dit qu'elle a été construite par les anges. Pendant la journée, elle était construite par les hommes et au cours de la nuit elle s'effondrait mais elle était aussitôt reconstruite par les anges d’une manière vraiment très particulière. On raconte que le premier jour on posa les fondations de l’église, mais qu’au cours de la deuxième journée, on les trouva dans un autre endroit et que tous furent subjugués par ce phénomène étrange. Une nuit, les gens se cachèrent et établirent une surveillance. A minuit, ils virent dans une surprise totale les cieux s’ouvrir et une armée d'anges en descendre, provoquant l'effondrement du bâtiment, à la suite de quoi les anges rebâtirent en plus beau et plus gracieux.




Angeloktisti est l'une des églises les plus célèbres de l'île on peut y admirer la mosaïque byzantine du 6ème siècle la plus exquise de Chypre, elle occupe l'abside centrale de l'église. La scène représente la Toute Sainte tenant l'enfant Jésus parmi les Archanges Michel et Gabriel. Les deux anges vêtus de tuniques blanches de philosophes et portant des ailes de plumes impressionnantes de rossignol, symbolisant l'immortalité et l'éternité. La Panagia est appelée «Sainte Marie ».



Cela soulève des questions quant à l'interprétation théologique de l'inscription, car la Panagia, à cette époque est appelée «Sainte Marie » seulement dans les provinces monophysites de l'Orient. L’image de la Vierge Marie pourrait être précurseur du type connu plus tard sous le nom de Toute Sainte Hodeghetria. C'est la plus ancienne représentation monumentale de la Vierge Marie debout, tenant l'enfant Jésus dans son bras gauche dans le monde. La mosaïque est la plus importante du genre qui existe encore aujourd'hui dans le monde, semblable à celle de Ravenne, en Italie. L'église unique de la Panagia Aggeloktisti est sous la protection de l'UNESCO.

(version française du texte de Noctoc par Maxime Le minime)

Share this post!

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire